Le Zèbre

Zèbres dans la Savane.... Crédit : WhiteRaven

Zèbres dans la Savane…. Crédit : WhiteRaven

Sauvages et farouches, les zèbres….

Drôle de Zèbre!

Hennit le Zèbre! Crédit : Alannah Hawker

Hennit le Zèbre!
Crédit : Alannah Hawker

Du haute de ses 1 mètre 45 environ au garrot et d’un poids moyen de 250 kilos, le zèbre est un drôle d’animal à mi chemin entre l’âne et le cheval. Les deux espèces qui le représentent – Le Zèbre de Grévy et le Zèbre commun n’ont même pas le même cri! Lz Zèbre de Grévy, plus grand et plus lourd que son congénère braie comme un âne, en plus fort. Le Zèbre commun, plus petit, hennit comme un cheval…. Curieux. L’apparence  des deux espèces n’est pas sans fortement rappeler le cheval, mais en plus trapu, et l’âne, en plus haut…  La crinière est souvent en brosse, dure et bien droite sur la tête, les oreilles sont grandes et haut placées : comme l’âne. Mais les jambes sont longues, bien fines, les muscles bien saillants, taillés pour la course  : comme le cheval. Une troisième espèce enfin, elle aussi africaine : le zèbre des montagnes, moins colorés que ses congénères et plus petit. La ressemblance des Zèbres avec l’âne et le cheval a été remarquée très tôt, puisque le mot « zèbre » vient d’un vieux mot portugais « zevra » désignant l’âne.

Quelque soit son espèce, et contrairement à l’âne et au cheval, le zèbre n’est pas domesticable! Ce grand âne noir et blanc n’en fait qu’à sa tête, ses instincts sont trop puissants pour être canalisés. Si le cheval et l’âne sont utilisés depuis des millénaires par l’homme comme animal de travail, pour les zèbres, c’est tout récent : début du XXè siècle. Des milliers et des milliers d’années à rattraper… Les expériences des années 1900-1910 pour en faire des animaux de travail en Afrique furent interrompues assez rapidement : le zèbre avait une forte tendance à mordre, à mettre de puissants coups de tête ou de faire de grandes ruades. Sur des troupeaux entiers de 60 individus, une demi-douzaine survivaient : ils refusaient de boire, de manger, ou se jetaient contre les parois des box et se blessaient grièvement. Les tentatives de domestication du zèbre s’arrêtèrent donc là.

La guerre de l’eau

Maman et bébé ont soif  Crédit : Momotte

Maman et bébé ont soif
Crédit : Momotte

A l’état sauvage, le Zèbre commun comme le Zèbre de Grèvy, vivent en Afrique, dans les grandes savanes où l’eau est rare en dehors de la saison des pluie. L’eau devient une ressource essentielle pour la survie, et faire vivre les petits. Si un Zèbre peut survivre 5 jours sans boire, la femelle a besoin de boire énormément pour nourrir son petit, sans quoi son lait se tarirait. De plus, qui dit eau, dit végétation, le régime alimentaire des Zèbres.

Les Zèbres vivent en harde de femelles, veillées par un étalon dominant. Si l’étalon est très fort, il peut garder un vaste territoire près des points d’eau essentiels aux femelles et à leurs petits. Si il est un peu moins doué pour la bagarre, son territoire est plus petit et excentré des points d’eau. Sa harde est plus petite et composée de femelles sans bébés à charge. Les étalons sont plutôt tolérants avec les mâles sans territoires qui vont et viennent de hardes en hardes … Tant qu’une femelle n’est pas en chaleur! Si un mâle ose défier l’autorité d’un étalon et fait des avances à une femelle en chaleur, ils se battent. Ruades, morsures, coups de tête, tout y passe!  Pas de tendresse entre eux, c’est une question de génétique : le mâle le plus fort et le plus doué a de meilleurs gènes et fera des petits plus forts. Et puis les chaleurs d’une zébrelle n’ont lieu que tout les deux ans!

Les Zèbres sont migrateurs : pour trouver de l’eau lors de la saison sèche, ils sont prêts à parcourir des centaines (voire milliers) de kilomètres. Ils rejoignent les gnous par milliers et partent… Malgré les lions qui les suivent, les crocodiles qui les guettent dans les cours d’eau. A l’aller comme au retour! C’est ainsi que le Zèbre est aussi un symbole de courage.

Prédateurs? Même pas peur!

Bébé Zèbre  Crédit : Justinblackphotos

Bébé Zèbre
Crédit : Justinblackphotos

Les prédateurs principaux de ce grand herbivore sont le lion et le crocodile. En effet, qui dit savane africaine dit Lion et qui dit plan d’eau dit Crocodile! Les Lions sont friands des 250 kilos de viande que porte le Zèbre, ils peuvent nourrir toute une troupe en une seule chasse! Quant au Crocodile, premier arrivé, premier parti sous l’eau. Les individus plus fragiles sont nettement plus menacés : les petits, les Zèbres âgés ou malades peuvent se faire croquer en plus par des léopards, des hyènes, des guépards….

Mais le Zèbre est bien armé! Son très bon odorat et son excellente audition lui permettent de repérer des prédateurs de loin et d’avertir toute la troupe. En cas d’urgence, il peut courir à 40 km/h et même faire des pointe à 60 km/h! Acculé, ses sabots acérés peuvent briser la mâchoire d’un lion, de même que ses puissantes ruades.

Les rayures pour la mode?

Repas de Zèbre Crédit : TVD- photograpy

Repas de Zèbre
Crédit : TVD- photograpy

Mais si on connait autant le zèbre, c’est surtout pour ses étranges rayures noires et blanches! Une légende africaine s’interroge sur le « noir sur blanc » ou « blanc sur noir ». De récentes études ont prouvé que l’embryon était d’abord tout noir, puis certaines zones devenaient blanches au fur et à mesure de son développement.

Mais à quoi servent ces fameuses rayures? A se camoufler?

Pourquoi pas? Les Lions ne voient pas les couleurs, mais repèrent les animaux à leur forme générale et à leurs mouvements. Lorsqu’une troupe entière de zèbres se met à galoper dans la même direction, les rayures créent un « flou », et la Lionne ne peut plus distinguer un individu d’un autre et la chasse s’interrompt. Ceci dit, cela n’empêche par un Lionne d’attraper un zèbre de temps en temps, et cela ne protège pas les individus plus lents.

A force de recherche, les scientifiques ont pu établir un lien entre rayures et la présence de la mouché tsé-tsé. Cette dernière pique les animaux à sang chaud, leur transmettant la maladie du sommeil, à laquelle les Zèbres sont très vulnérables! Mais les rayures repoussent les mouches, qui seront plus attirées par de larges aplats de couleur uniforme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s